Vert

Back

Historique Symbolique

Longtemps vu comme maléfique, le vert a été revalorisé par nos sociétés contemporaines, jusqu'à incarner la liberté. On lui a donné le feu vert, et même confié une mission de taille : sauver la planète ! C'est devenu une idéologie : l'écologie – après le rouge, symbole du communisme. Plusieurs étapes historiques ont inventé le vert comme couleur médicale, sanitaire, apaisante, couleur de la nature, de l'hygiène, du bio.

Avec le romantisme, d'abord, à la fin du XVIIIe siècle, la nature devient verte, exclusivement synonyme de végétation, alors qu'elle portait avant les couleurs des quatre éléments, l'eau, la terre, le feu et l'air. Au XIXe siècle, ensuite, avec les deux révolutions industrielles, on sent qu'on manque de verdure : la nature fait son entrée dans la ville. Le mouvement commence en Angleterre à l'époque victorienne : on construit des parcs et des jardins, espaces verts, allées vertes, coulées vertes, etc.

C'est sûrement la couleur la plus présente dans la nature.

Associé à juste titre au monde végétal qui est son plus digne représentant, le vert est une couleur apaisante, rafraîchissante et même tonifiante.

Dans la culture occidentale, on l'associe à l'espoir et à la chance.
Cependant, cette couleur parfois être porteuse d'échecs et d'infortune. Elle est notamment bannie des théâtres : Molière serait mort sur scène en portant un vêtement de cette couleur.

Le vert est également associé aux hôpitaux et aux pharmacies qui l'ont repris dans leur logo.

Signification positive : espérance, chance, stabilité, concentration
Signification négative : échec, infortune

Le Bassin aux nymphéas
Monet
1899

Oliviers
Van Gogh
1889

Les coquelicots à Argenteuil
Monet
1873

Dame en blanc au jardin
Monet
1866

Portrait of a Young Girl
Raffaello Sanzio

Edit