Jaune

Back

Historique Symbolique

Le jaune est une couleur délicate à manier à cause de sa mauvaise réputation dans le monde occidental. Cette mauvaise connotation remonterait à l’époque médiévale lorsque l’or surpassait le jaune. De mal en pis, il est devenu le symbole de l’infamie et de l’ostracisme à travers le temps (les vêtements jaunes de Judas et l’étoile jaune des juifs). Le jaune a eu pourtant un bon départ. Cette couleur prédomine dans les peintures et mosaïques de l’Antiquité grecques et romaines. Il devient à partir du XIXe siècle une couleur indispensable aux artistes modernes qui l’utilisent sans modération, et le jaune reprend peu à peu la place qui lui revient.

Nulle couleur n'est plus joyeuse que le jaune. Couleur du soleil, de la fête et de la joie, elle permet d'égayer un univers et de le faire rayonner. Il est vrai que le jaune est une couleur chaleureuse et stimulante. Tout comme le soleil qui diffuse ses rassurants rayons porteurs de vie sur terre, le jaune est la couleur de la vie et du mouvement. Pourtant, derrière cet aspect joyeux, le jaune peut parfois se révéler négatif. Associé aux traîtres, à l'adultère et au mensonge, le jaune est une couleur qui mêle les contrastes. Le jaune pâle contrairement au jaune vif s'écarte de ce chemin régénérateur pour plutôt pointer la maladie, la morosité et la tristesse. Le jaune est également associé à la puissance, au pouvoir et à l'ego (c'était la couleur de l'Empereur de Chine). On retiendra avant tout que le jaune est la couleur de l'ouverture et du contact social : on l'associe à l'amitié et la fraternité ainsi qu'au savoir. Signification positive : fête, joie, chaleur, ego, puissance, connaissance, amitié Signification négative : traîtrise, mensonge, tromperie

Broadway Boogie-Woogie
Mondrian
1942

Le Baiser
Gustav Klimt
1908

Les Tournesols
Van Gogh
1888

autoportraits
Van Gogh

La Méridienne
Van Gogh
1853

La Jeune Fille à la perle
Johannes Vermeer
1665

Deux femmes tahitiennes
Paul Gauguin
1891

Edit